• Accueil
  • > Recherche : handboard bodysurf

Bodysurf tracté – bodysurf tow in

12032010

 

 

 

sled.jpg

Source: cliquer sur la photo.

 Êtes-vous prêts au bodysurf tracté ?

 

Laird Hamilton, l’un des rares à avoir essayé le bodysurf tracté !

Le problème qu’il a rencontré est que nous perdons la grande partie de la vitesse gagnée lorsque nous lâchons le jet-ski.

L’idée serait d’augmenter la flottabilité du bodysurfeur, pour cela nous pouvons concevoir une combinaison spéciale et pourquoi pas, essayer le bodysurf tracté avec un bodygun.

Pour affronter les grosses vagues en bodysurf, pour le moment, le meilleur moyen est celui de « Redwings » (palmes + handboard).

Guillaume Verspieren.

Voir : bodysurf extrêmematériel

 

S’il reste à la portée de tous, le bodysurf n’en demeure pas moins un sport extrême et spectaculaire selon son intensité de pratique. Pour preuve la photo ci-dessous de la session de bodysurf tracté à Teahupoo par Laird Hamilton.

 

lairdhamiltonbodysurftract.jpg

Source : http://www.laurenthequily.com/blog/2007/02/le_sport_de_gli.html

 

 

Mike Stewart tow-in Teahupoo

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

PAGES | ACCUEIL




BODYSURF EXTREME !

15022010

 

 

 

New! Découvrez le bodysurf sur neige !

 

 ICI

 

airboard2.jpg

Source : cliquez sur la photo.

 

 

EN BAS DE LA PAGE,

découvrez de nouvelles vidéos de sports extrêmes !

 

 

019678g.jpg

Source : cliquer sur la photo

 

Bodysurfing Big Wedge: FIlo

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

SAVEZ-VOUS QUELLE EST LA PLUS GROSSE VAGUE DESCENDUE A LA NAGE ?

 

19 m (35 pieds) !!!

 

 Imaginez-vous descendre la tête la première
une vague de 20 m (40 pieds) ?

Qui fera mieux que  GLEN WHITFORD « REDWINGS » ?

 

GLENN WHITFORD « REDWINGS »,

La passion extrême

img007.jpg

©  Laurent Masurel

 

Le nom de Redwings demeure associé au bodysurf avec une aura de mystère et d’admiration.

Originaire de Kauai, cet homme ténébreux a révolutionné bien des choses avec ses modèles de handboards rouges qu’il avait nommés Redwings, d’où son surnom. Bien qu’il ait passé son examen pour devenir capitaine, il a préféré demeurer sur le North Shore pour pratiquer pleinement le bodysurf et vivre de la pêche. Il avait fabriqué ce handboard qui le caractérise et lui permettait d’atteindre de grandes vitesses sur les vagues. Redwings croyait en son invention et voulut la commercialiser, mais sans trop de succès. Il bodysurfait Pipeline et Rockpiles, où Mark Cunningham a partagé bien des sessions avec lui, au cours des années 1970-1980. Il dit de lui: « C’était un individu unique, qui allé au bout de sa passion pour le bodysurf. »

Redwings avait choisi sa propre voie, consommait de l’alcool et des drogues, mais cela ne l’empêchait pas de sortir dans des conditions monstrueuses et d’être  un waterman accompli. Il est certainement le bodysurfer qui a pris les plus grosses vagues : il a régulièrement couru des vagues de plus de 20 pieds (10 m de face) à Waïmea. Pour ne citer que ses derniers exploits, on a pu le voir, en décembre 1995, le matin de bonne heure, avant le début de l’Eddie Aikau Contest, défiant des vagues de 20-25 pieds + (10 à 12 m de face). Cela semblait incroyable, inhumain, de voir ce corps plonger sous les séries surprises à 25 pieds et réapparaître à la surface, au milieu du remous trois fois plus hauts que lui. Et surtout, il a pris plusieurs vagues, dont trois ou quatre à 20 pieds + en les courant du large jusqu’au milieu de la baie ! Redwings, c’est le bodysurfeur des superlatifs.

La prise de risque était énorme, il se lançait littéralement dans le gouffre béant (seul moyen d’échapper à la lèvre déferlante) et réussissait à se raccrocher, à l’aide de son handboard, aux deux tiers de la pente, sans presque aucune éclaboussure à la réception (donc pas de perte de vitesse). L’homme était secret, ne réapparaissant que les jours de grosse houle. Sans chercher la notoriété, il souffrait quand même d’un manque de reconnaissance. Peu de photographes l’ont immortalisé au cours de ses exploits et encore moins de photos de lui ont été publiées. Cela paraît injuste, autant pour lui que pour le bodysurf.

Quelques années plus tard, le fameux 28 janvier 1998, une houle de 30-40 pieds (15-20 m) frappe le North Shore. L’une des plus grosses houles (swell) depuis 1969. Redwings décide de se mettre à l’eau à Waïmea, malgré les injonctions par haut-parleur des lifeguards : « Black condition. You go in the water at your risk, Redwings. » (Black condition, tu vas à l’eau à tes risques et périls, Redwings). Déterminé, il luttera plus de quinze minutes contre le courant et les masses énormes générées par les monstrueuses vagues du large. Parvenu à mi-baie, exploit déjà impensable, Redwings se rapproche dangereusement des rochers et décide de faire demi-tour pour sauver sa vie. Comme il l’a dit : « Une fois que je suis arrivé vers le milieu de la baie, j’ai dû me laisser rejeter à l’intérieur. Si vous êtes déporté à gauche des rochers, vous êtes mort. »

C’était un défi insensé de vouloir sortir ce jour-là, qui plus est en bodysurf : la baie n’est plus qu’une grande étendue blanche avec des mousses géantes et des vagues qui fermaient, hautes de 30 à 35 pieds ! (15 – 18 m). Quelques jours plus  tard, Redwings s’est donné la mort dans sa voiture à Waialua. Il emporte avec lui son mystère, mais une compétition de handboard à Point Panic perpétue chaque année sa mémoire.

Hugo VERLOMME.

 

img001.jpg

©  Laurent Masurel

img002.jpg

  ©  Laurent Masurel

Laurent MASUREL.

Source : BODYSURF – AUX ORIGINES DU SURF. Edition atlantica.

9782843944925fs.gif

Source : cliquer sur la photo

 

 

redwingscleaver2.jpg

L’handboard de Redwings

Source : cliquer sur la photo

 

Redwings Memorial World Handboarding Championships

Image de prévisualisation YouTube

 

 

img008.jpg

©  Laurent Masurel

 

img009.jpg

©  Laurent Masurel

 

img025.jpg

©  Laurent Masurel

 

img027.jpg

©  Laurent Masurel

 

img033.jpg

©  Laurent Masurel

 

Sources : BODYSURF – AUX ORIGINES DU SURF. Edition atlantica.

 

img014.jpg

©  Laurent Masurel

 

Source : PASSION BODYSURF - LE CORPS ET LA VAGUE. Edition Yago.

 

 

 

FORUMARTICLE ( à voir ! )Bodysurf tracté (tow in)  

 

A SUIVRE… 

 

 

 BODYSURF VS SPORTS EXTREMES !

 

danger.gif

DANGER

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Omar AlhegelanSkydiving at it’s best!

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Point Break un film de sports extrêmes.

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Swoop -> Parachutisme – Bodysurf FreeStyle !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Airboard

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Le bodyboard sur neige « airboard », tient dans un sac à main et peut dépasser les 140 km/h !

 

 

Encore plus impressionnant !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

ALORS, QUEL SPORT PRÉFÉREZ – VOUS ?

 

 

PAGES | ACCUEIL




LIENS

22112009

 

Google image « bodysurf »

Google videos « bodysurf »
 


Wikipédia « bodysurf »

Fédération Française de Surf


Fédération Française de Surf « Bodysurf »

Bodysurf Spirit

La confrérie des pieds palmés

Surf prévention : surf et bodysurf

Facebook bodysurf

http://bodysurfing.ifrance.com/le%20bodysurf.htm

http://www.bodysurf.fr

http://www.surfingfrance.com/federation/disciplines/bodysurf

http://bodysurf.surfingaquitaine.com

http://www.sportsmarkette.com/Le-Bodysurf.html

http://handboard.bodysurf.over-blog.com

http://thefpmsite.free.fr

 

 

PAGES | ACCUEIL




Matériel

22112009

 

Vous allez donc avoir besoin de palmes (courtes de préférence), et en option d’un handboard (à utiliser dans les vagues de récif ou de rocher, dont le déferlement en pleine eau est rapide), ou d’un bodygun TM (on est entre le bodyboard et le bodysurf).
Les puristes  et les compétiteurs n’utilisent que les palmes, cela nécessite toutefois une excellente technique, une grande forme physique et un placement parfait sur la vague.

 

 

Les palmes

 

Nous pouvons utiliser des palmes Churchill tm Makapuu, un modèle classique. Les palmes doivent être courtes et rigides, pour une accélération maximale. Les surfeurs occasionnels peuvent choisir des palmes plus souples, qui seront aussi plus confortables comme les Hydrofins ci dessous. 

 

Palme churchill

 Palmes Churchill

 

Palme Hydrofins

Palmes Hydrofins

 

Les chaussons en néoprène protègent les pieds des écorchures dues au sable, et des frottements.

 

Le bodygun TM

 

Bodygun

 

C’est un engin étonnant, une sorte de planche de bodyboard miniature, avec un harnais que l’on enfile et qui maintient la planche sur la poitrine du surfeur. Il procure de la flottabilité, et facilite le planning sur la vague. De quoi hérisser le poil des puristes, mais objectivement, c’est un moyen facile de débuter et de prendre du plaisir dans les vagues.

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Le handboard

 

 Comment fabriquer un handboard ou palette?

 

Handboard1

modèle « custom »

donny


C’est une petite planche sur laquelle la main vient prendre appui, avec toujours le même objectif: augmenter la glisse et le planning sur la vague. La marque Hydrosportz TM fabrique le modèle présenté.

 

Hydrosportz

 

thesport

 

The Handboard Company

The Handboard Co produit à Hawaii des handboards twin fin en bois. Ces handboards sont de véritables engins de glisse « custom made ». Ils procurent une grande manoeuvrabilité et prennent moins de place qu’un bodyboard. Le matériau employé est aussi plus noble.

 

TBoard1


 

Le T-BOARD Surf & Swim est une création d’Hector Zapatero, shaper péruvien renommé qui vit actuellement en Italie. Il a utilisé son expérience pour développer un handboard, dédié au bodysurf.

Source de cet article (cliquez)  

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

PAGES | ACCUEIL




Technique de base

22112009

 

La technique pour débuter le bodysurf.


Commencez toujours par observer le spot en vous échauffant et en vous étirant pendant 5 à 10 minutes ; cela vous permettra de repérer les dangers potentiels que vous rencontrerez en allant à l’eau : les rochers, les courants, la position au peak, la fréquence et la taille des vagues.    
Les mouvements de streching sont très importants, ils permettent d’éviter les blessures et les courbatures, mais aussi d’observer calmement le spot et de se concentrer avant d’entrer à l’eau.

 

streching

 



Chaussez vos palmes et entrez dans l’eau en marche arrière, pour éviter de vous retrouvez le nez dans le sable! – ou bien mettez vos palmes une fois dans l’eau, cela évite aussi d’avoir trop de sable à l’intérieur, et réduit donc des frottements douloureux.
Nagez vers le large pour atteindre la zone où cassent les vagues. Le cas échéant, servez-vous des courants. Si vous devez passer des vagues qui ont cassé, plongez dessous et ressortez quand la vague est passée. Plongez quand la vague est à environ 1 mètre devant vous. Plus la vague est grosse, plus vous devez plonger profond. Pour votre sécurité, faites toujours face aux vagues.

 



Pour prendre les vagues : placez vous juste devant l’endroit où les vagues commencent à déferler. Notez que le bodysurfeur débutant a besoin de la mousse pour démarrer; il peut difficilement démarrer sur une vague qui lève mais n’a pas encore commencé à déferler. Il démarre dans la mousse, puis s’en extrait pour surfer l’épaule de la vague. Ensuite, le but est de prendre la vague dans sa partie lisse et pentue.

 

browne munoz

 

Quand la série arrive, choisissez  votre vague, décidez si vous partez à droite ou à gauche selon le sens de son déferlement. Quand la vague arrive sur vous, poussez sur le fond si vous avez pied ou nagez en crawlant et en palmant fort pour acquérir la vitesse suffisante pour le take-off, jusqu’à ce que vous sentiez que la vague vous soulève et vous emmène.
Donnez un coup de rein pour démarrer, palmez très fort: c’est le fameux « kick ».

 

RB_waimea

 

Gardez la tête et les épaules basses, tendez votre corps. Vous devez absolument garder les épaules plus basses que les hanches pour réussir à démarrer. (tout comme le surfeur qui appui sur le nez de sa planche) Continuez à palmer fort pour acquérir la vitesse de planning, puis savourez la sensation de glisse!

 

Sheldon(1)

 

Une fois sur la vague, vous pourrez relever la tête en soulevant le menton. Quand la vague perd de l’énergie vers le bord, vous pouvez palmer à nouveau et donner plus de glisse à votre corps en baissant la tête, et en donnant du concave à votre poitrine.

 

ptarocas

 

stewart

 



Il existe ensuite deux techniques d’évolution sur la vague: les bras le long du corps en prenant appui sur l’épaule, le bras intérieur devant vous en appui sur la paume de la main. Dans les deux cas, les pieds peuvent être joints.

 

nancycorfman

 

« classic technique »: les bras le long du corps. Commencez par utiliser cette technique, qui permet de garder le corps tendu, pour débuter. Surfez tout droit pour acquérir cette technique, puis rapidement afin de ne pas gêner les autres et de profiter de l’épaule de la vague, apprenez à tourner. Pour tourner, prenez appui sur l’épaule intérieure au virage. Vous êtes sorti de la mousse, l’eau est lisse devant vous, vous êtes sur l’épaule de la vague. Gardez votre corps tendu, restez haut sur la vague en appui sur votre torse, le dos un peu plus cambré.

« Outrigger technique »: plus récente, body surfez avec un bras devant vous. Cela minimise les risques de blessure à la tête ou la nuque mais nécessite plus d’expérience. Tendez votre bras devant vous – le gauche si vous allez vers la gauche, le droit si vous allez vers la droite – et gardez l’autre le long du corps. Prenez appui sur la paume de votre main ou utilisez un handboard. (photo de droite)
Pour tourner, se pencher dans la direction voulue. Gardez la tête haute, fixez à 5 ou 15 m devant vous un point sur la ligne de déferlement et pointez votre bras sur ce point, laissez le bras guider votre corps.
 

Si vous êtes en appui non seulement sur votre épaule, mais aussi sur votre dos, vous pratiquez la technique dite de « la pirogue ».

 

tp

 

cunningham1

 



Pour réduire votre vitesse, utilisez vos jambes, soit en les écartant légèrement, soit en ramenant votre genou extérieur vers votre hanche.
Pour s’arrêter lorsque vous approchez du bord, sortez de la vague en tournant à l’opposé du déferlement ou en plongeant et laissant la vague vous passer dessus. Pensez à vous protéger en vous mettant en boule lorsque la vague ferme, et si vous partez avec la lèvre, chercher à atterrir à plat plutôt qu’en plongeant.

 



Une fois acquises ces bases, développez votre style personnel et les manœuvres : le tube, le lay back, le barrel roll, le dolphin take-off et l’hydrofoil …

 

Bodysurf Manoeuvre: la prise de vague classique

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Bodysurf Manoeuvre la prise de vague avec l’écume

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Bodysurf Manoeuvre: la prise de vague en dauphin

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Bodysurf Manoeuvre La prise de Vague suivie d’une vrille

Image de prévisualisation YouTube

 

 

REMARQUE :

Pour ceux qui habitent loin de la mer ou des vagues, allez à la piscine c’est un très bon entraînement pour le bodysurf ! Et, pour ceux qui n’ont même pas accès à la piscine, vous pouvez courir car vous verrez votre endurance augmenter et vous sentirez la différence dans les vagues !

 

Source de cet article (cliquez)

 

 

VOIR AUSSI : les manœuvres  -  le matériel

 

 

PAGES | ACCUEIL







WWE.FR |
Le Monde de Réglisse |
CLVC CYCLOLOISIR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MKACHEKH WELLE LA..??
| Evenement QUAD 100% FEMININ
| elevage DIAMAT